Be Zen Consulting
Hypnothérapeute et Coach
à Boulogne-Billancourt

Arrêter de fumer

En hypnose, VOULOIR c’est POUVOIR

Pour que ce protocole puisse vous aider il faut que vous vouliez vraiment arrêter de fumer, que vous ayez pris la décision d’arrêter de fumer parce que dans toute démarche il y a le vouloir et le pouvoir.  Le pouvoir c’est ce protocole et donc le moyen efficace d’arrêter de fumer, le vouloir c’est ce qui va vous permettre d’utiliser ce moyen et cela doit venir de VOUS.

C’est pour ça qu’il est important que vous ayez pris la décision d’arrêter de fumer et que vous vous engagiez à 100% dans votre démarche.

Ce n’est pas votre faute si vous n’avez pas réussi a arrêté de fumer jusqu’à présent. C’est simplement parce qu’on ne vous a jamais expliqué les vraies raisons qui vous ont poussé à vouloir continuer à fumer même si vous savez que c’est mauvais pour votre santé.

Parce que vous savez pertinemment que fumer c’est mauvais pour la santé et pourtant vous continuez. Cela est dû au fait que vous vivez un conflit intérieur entre votre esprit conscient et votre esprit inconscient. Votre esprit conscient est celui qui est conscient des dangers que représente la cigarette, c’est celui qui vous pousse à vouloir arrêter de fumer. Votre esprit inconscient d’un autre côté a ses propres raisons qui vous pousse à vouloir continuer à fumer. Chaque partie de votre esprit vous pousse dans une direction différente et opposée et c’est cette lutte intérieure qui provoque de la culpabilité, des frustrations et qui vous a empêché de réussir a arrêté de fumer jusqu’à présent.

Ce protocole va vous aider à résoudre ce conflit intérieur afin que votre esprit conscient et inconscient arrêtent de lutter l’un contre l’autre et au contraire travaillent ensemble main dans la main pour vous aider à devenir non-fumeur.

Je vais maintenant vous dire quelque chose qui peut sembler évident mais qui pourtant est l’une des choses les plus importantes, sachez qu’une fois que vous serez devenu non-fumeur, si vous désirez rester non-fumeur il ne faudra plus jamais prendre une cigarette, même pas une seule bouffée.

Il y a beaucoup de gens qui ont arrêté pendant cinq ans, 10 ans, 15 ans voir même 20 ans et qui après se disent « bon allez quand même ça fait 20 ans que je suis non-fumeur, une petite cigarette ça ne va pas me faire de mal ». Ils reprennent une cigarette et il recommence à fumer.

Si vous désirez rester non-fumeur une fois que vous aurez arrêté de fumer, la façon de le faire c’est de ne plus jamais toucher à une cigarette pas même à une seule bouffée. 

Pourquoi fumez-vous ?

1 bouffée = tout est gâché

1 bouffée = vous redevenez fumeur

Les excuses des fumeurs…

Voici les excuses classiques que les fumeurs utilisent pour justifier le fait qu’ils continuent à fumer.  D’abord le stress, et pourtant est-ce que vous arrêtez de fumer le week-end ? ou bien pendant les vacances ?

Vous voyez ce n’est pas qu’un jour vous êtes hyper stressé et vous fumez 80 cigarettes puis le lendemain vous partez en vacances et vous en fumez zéro. Non, vous fumez plus ou moins le même nombre de cigarettes par jour, parce que vous avez pris l’habitude de fumer.

Il y a aussi ce qu’on appelle les fumeurs sociaux, qui ne fument que dans certaines circonstances. Par exemple lorsqu’ils sortent ou qu’ils sont avec des amis pour boire un verre. Justement cela prouve à nouveau que ce n’est pas le stress qui les fait fumer.

Certains fumeurs disent que la cigarette aide à se relaxer. Il faut savoir, qu’il est physiquement impossible de fumer et de se relaxer en même temps, tout simplement parce que la nicotine est un poison. Si on vous injectait directement dans les veines moins d’un gramme de nicotine ce serait suffisant pour vous paralyser, ou pour vous tuer net sur le coup, la quantité exacte c’est 60 mg.

Lorsque vous fumez une cigarette, les sept à huit premières secondes se passent bien, puis la nicotine commence à rentrer dans l’organisme et là, votre corps se rend compte qu’il est attaqué, tout votre métabolisme se met alors en action pour essayer de se débarrasser de ce poison. Votre rythme cardiaque augmente de 10 battements par minute, c’est pourquoi lorsque vous n’avez pas fumé depuis un certain temps les premières bouffées de cigarette vous font tourner la tête. Donc, il est tout simplement physiquement et physiologiquement impossible de fumer et d’être relaxé en même temps. Au contraire la nicotine va stimuler votre corps, la nicotine est un excitant.

La dernière excuse, c’est le manque de volonté, mais en réalité vous avez de la volonté parce que tous les jours vous sortez du lit pour aller au travail vous faites toute une série d’activités qui ne sont pas nécessairement celles que vous auriez envie de faire et pourtant vous les faites.

La bonne nouvelle c’est qu’avec l’hypnose je vais vous aider à briser, à casser, à déconnecter toutes ces vieilles associations et une fois que vous serez devenu non-fumeur, vous pourrez continuer ces moments de plaisir, parce que ce n’est pas la cigarette qui vous amène du plaisir, ce sont simplement les moments de plaisir qui ont été associés avec la cigarette. Et donc vous allez retrouver votre liberté de vivre une vie satisfaisante et pleine de plaisir en tant que non-fumeur.

Une dépendance physique ça veut dire que votre corps demande sa dose de façon constante et régulière quelles que soient les circonstances et le moment de la journée.

Comparons la nicotine avec une autre substance qui elle crée une véritable dépendance physique, cette substance c’est l’héroïne. Les gens qui consomment de l’héroïne, lorsqu’ils essayent d’arrêter, subissent une série de symptômes de manque qui incluent des palpitations cardiaques, des sueurs, des tremblements, des nausées, des cauchemars, des hallucinations ; alors qu’un fumeur qui essaye d’arrêter de fumer va peut-être être plus nerveux plus irritable, mais en aucun cas vous ne voyez de cigarettes flotter dans les aires, vous n’avez pas d’hallucination.

D’autre part les symptômes de sevrage à l’héroïne sont systématiques. Alors qu’avec la nicotine il y a certains fumeurs pour qui c’est difficile, mais en revanche il y a aussi des fumeurs pour qui ça a été facile d’arrêter de fumer.

Encore autre chose, les héroïnomanes ont besoin de leur dose quel que soit le moment de la journée ou de la nuit. Les héroïnomanes se réveillent en plein milieu de la nuit parce que leur corps demande sa dose d’héroïne ; alors que si vous fumez une vingtaine de cigarettes par jour ça représente environ une cigarette toutes les demi-heures ; vous ne vous réveillez pas pendant la nuit toutes les demi-heures pour fumer une cigarette !

D’autre part, vous ne vous réveillez pas le matin, en vous disant « tiens j’ai dormi huit heures il faut que je me refasse de toutes les cigarettes, de toute la nicotine que je n’ai pas pris durant la nuit il faut que je fume 16 cigarettes d’un coup ». Une dépendance physique c’est quelque chose qui n’admet pas exception.

Parlons du tabagisme passif s’il s’agissait bien d’une dépendance physique, pourquoi est-ce que les gens qui sont exposés au tabagisme passif ne développent pas de dépendance physique à la nicotine.

Le fait de fumer n’est pas une dépendance physique mais bien une dépendance psychologique.

En réalité les fumeurs fument pour deux raisons principales tout d’abord par habitude et ensuite pour gérer leurs émotions dans certains contextes bien spécifiques, comme nous le verrons ces deux éléments sont sous le contrôle de votre inconscient, d’où le conflit intérieur qui existe avec votre esprit conscient.

Parlons d’abord de l’habitude, cela peut sembler banal de dire que fumer c’est une habitude, et pourtant, c’est une des habitudes les plus fortes et les plus conditionnées qui soit. Prenons un exemple, tout d’abord il faut savoir qu’une cigarette représente une dizaine de bouffées, donc un fumeur qui fume 20 cigarettes par jour va faire le geste de porter la main à sa bouche 200 fois par jour tous les jours pendant des années, c’est énorme ; parce qu’à part cligner des yeux et respirer il n’y a pas grand-chose d’autres qu’on fasse 200 fois par jour tous les jours pendant des années.

Et à chaque fois que vous pratiquez cette habitude, vous continuez de la renforcer.

La bonne nouvelle c’est que l’hypnose vous permet de reprogrammer des éléments enregistrés dans votre inconscient.

Dépendance physique et/ou physiologique et/ou comportementale ?

La séance d’hypnose

Pendant la séance d’hypnose la bonne façon de réagir aux suggestions, c’est de les accepter, de vouloir qu’elles marchent, de jouer le jeu. Je vous donne un exemple, si je vous dis maintenant vous détestez les cigarettes la bonne façon de réagir c’est de vous dire intérieurement oui c’est vrai je déteste les cigarettes, je ne peux plus les supporter, je veux m’en débarrassé une fois pour toute, c’est fini ; chaque fois et toutes les fois que vous réagirez de cette façon ça marchera très bien.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à KhepriSante

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.