Be Zen Consulting
Hypnothérapeute et Coach
à Boulogne-Billancourt

EMMA BOUTELIER VOUS EXPLIQUE
LES DIFFERENTES HYPNOSES

Les différentes Hypnoses

« Il n’existe pas des hypnoses mais plutôt plusieurs façons de pratiquer l’hypnose » Jean Godin (1997)

C’est la première forme d’hypnose moderne, développée par Hippolyte Bernheim (1840-1929). Elle suppose une approche autoritaire où l’hypnothérapeute se met délibérément dans une position haute. L’utilisation de suggestions directes est quasiment systématique, sans aucune volonté d’adaptation au sujet, ce qui créait énormément de résistances.

HYPNOSE "TRADITIONNELLE"

HYPNOSE ERICKSIONIENNE

Milton Erickson (1901-1980) a révolutionné les thérapies brèves et a donné naissance à une nouvelle forme d’hypnose centrée sur la personne. Une part très importante est donné aux suggestions indirectes, sans exclure pour autant totalement les suggestions directes.

L’Hypnose Ericksonienne s’appuie sur les techniques de l’Hypnose Classique et y ajoute de nombreuses astuces de langage. Elle est donc plus longue à apprendre et à maîtriser. Cette différence de technicité permet d’utiliser l’Hypnose avec 100% des personnes, ce qui n’est pas forcément possible en Hypnose Classique où l’on ne cache rien, donc si la personne veut « résister », ne pas se laisser faire ou ne pas faire ce qu’on lui demande : elle le peut, ce qui n’est pas forcément le cas en Hypnose Ericksonienne si l’hypnothérapeute est assez rusé ou astucieux.

Créée en 1982 par Daniel Araoz, professeur et hypnothérapeute américain de renommée internationale.

Avec la Nouvelle Hypnose on demande à la personne de « choisir un bon souvenir », de nous décrire « comment ce serait d’être en transe », de répondre réellement à des questions (pas pour l’influencer ou la diriger, mais pour savoir ce qu’elle pense), d’imaginer et de faire des choses durant la séance. Le rôle de la personne cesse d’être passif et devient essentiel.

L'HYPNOSE HUMANISTE

LA NOUVELLE HYPNOSE

Les promoteurs de l’hypnose humaniste mettent la personne en état de super conscience et non pas en contact avec son inconscient.

La principale caractéristique qui vaut son succès à cette forme d’hypnose est l’absence de manipulation, même thérapeutique : pas de suggestion, pas de techniques cachées ou subliminales. Le thérapeute aide la personne à atteindre un état de conscience augmentée et c’est elle, toujours guidée, qui procède à la thérapie, comme elle le veut et à son rythme. Aucune perte de conscience, donc, bien au contraire !

« L’hypnose n’est pas un pouvoir, l’hypnose est un savoir » Professeur Raphaël Cherchève

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à KhepriSante

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.