Be Zen Consulting
Hypnothérapeute et Coach
à Boulogne-Billancourt

Développement personnel

La confiance en soi est véritablement le pilier de votre construction personnelle, cela fait partie des fondations.

Pourquoi ? Parce qu’en fait la confiance en soi est essentielle à votre construction et à votre rapport au monde. Plus vous aurez confiance en vous et plus vous aurez ce sentiment, cette certitude que vous pourrez faire face à toute les situations à venir.

En fait, si on y réfléchi bien, la confiance en soi c’est le contraire de l’anxiété. Plus la confiance en soi est développée, plus mon anxiété va diminuer. De nombreux thérapeutes vont développer des techniques pour amoindrir l’anxiété et l’angoisse et c’est très bien, mais il est indispensable de vous intéresser à votre niveau de confiance en soi.

Alors la confiance en soi, d’où ça vient ? En fait c’est très simple, la confiance en soi est un état interne, un ressenti, qui émane de l’estime de soi. Souvent on se dit, je me sens vraiment en confiance pour …

La confiance en soi c’est cette certitude profonde que j’ai le pouvoir de faire face aux évènements qui sont à venir dans un futur proche. C’est aussi ce ressenti qui fait que j’ai le sentiment qu’en anticipant mon avenir, je suis capable de m’adapter. D’ailleurs confiance en soi et adaptabilité sont très liées.

Et maintenant, l’estime de soi, c’est quoi ? L’estime de soi se compose de trois éléments : l’amour de soi, l’image de soi et la confiance en soi.

Et c’est comme ça que l’on se rend compte que pour travailler sur la confiance en soi, il faut en fait travailler sur l’estime de soi, et donc bien sur les trois volets Amour – Image – Confiance.

Vous serez probablement d’accord pour dire qu’il est très difficile de développer sa confiance en soi si on ne s’aime pas, comme il est très difficile de développer une bonne image de soi si on ne s’aime pas et inversement il est très difficile d’avoir confiance en soi lorsqu’on n’a pas ne serait-ce qu’une bonne image de soi.

Le principe n’est pas d’avoir le sentiment qu’on est des stars, c’est simplement avoir le sentiment que l’on est porteur de valeurs, de qualités profondes, qui vont nous permettre de nous adapter à cet univers.

Nous vivons tous dans des environnements familiaux, éducationnels, amicaux qui ne sont pas forcément porteurs de confiance en soi. Vous serez probablement d’accord que l’on a rarement des parents qui ont cette capacité à renforcer la confiance en soi chez leurs enfants.

Si vous avez ça, c’est une véritable chance et vous pouvez les remercier chaque jour. Mais on peut observer que ce n’est souvent pas le cas, et c’est même parfois tout le contraire.

J’ai eu une personne en coaching qui avait fait de très brillantes études et qui était complètement adulée par son père, au décès de ce dernière, sa mère et ses sœurs se sont retournées contre elle pour lui faire payer toute l’attention qu’elle avait pu avoir, critiquant son mode de vie, ses choix, sa façon d’être… Cette personne a commencé à douter de son travail, de ses valeurs et a fini par abandonner son rêve de devenir écrivain. Au départ l’intention première de ses sœurs et de sa mère n’étaient pas de lui nuire, mais de manifester leur mécontentement. L’intention n’est pas profondément mauvaise mais la stratégie est très mauvaise, d’où l’importance d’une communication claire sur les véritables raisons de notre désaccord.

Et vous pourrez observer que c’est souvent ce qui se passe dans beaucoup de domaines.

Dans l’univers éducationnel j’ai rarement vu des professeurs très motivant. Alors qu’un bon prof doit être passionné, passionnant et positif, donnant avant tout confiance aux apprenants.

En fait, la différence entre une personne qui va être un bon manager, un bon entraineur, un bon éducateur, un bon coach, un bon prof ; c’est que ces personnes-là, quand vous êtes à leur contact, ELLES DONNENT CONFIANCE. Ces personnes arrivent à vous convaincre que même si vous allez devoir faire face à l’adversité, même si ça peut ne pas être totalement évident. Eh bien, vous aurez cette capacité d’adaptation qui va vous permettre de faire face à l’adversité et de développer les ressources nécessaires, qui vont vous permettre de comprendre la situation et d’avancer.

Je veux juste que vous réfléchissiez à une chose :

  • A quoi ressemblerai votre monde si vous aviez plus confiance en vous ?
  • A quoi ressemblerai votre monde si vous vous aimiez vraiment ?
  • A quoi ressemblerai votre monde si vous aviez une bonne image de vous ?

Parfois, certaines personnes me disent, mais c’est tellement dur d’avoir confiance en soi, de s’aimer. NON, ce n’est pas dur, ce n’est pas compliqué, vous ne pourrez pas dire que vous avez échoué parce que c’était complexe, c’est pas vrai.

Il faut que vous fassiez un effort, que vous appreniez et que vous acceptiez de changer de point de vue.

En clair, c’est vrai que si pendant des décennies tu ne t’es pas aimé et que je débarque pour vous dire : Aime-toi ! Commence à t’aimer et fait le tour de toutes les qualités qui sont les tiennes, mets-les en avant, ça va te permettre d’avoir une bonne image de toi. Et ensuite, entraîne-toi à faire face. 

C’est de multiples petites actions accomplies chaque jour qui nous permettent d’avancer.

Maintenant, j’aimerai que vous réfléchissiez à ceci : Et si vous vous aimiez ?

On va faire un petit jeu qui s’appelle le comme si, je suis sûre que ça vous rappel quelque chose de votre enfance !

Cette semaine vous allez faire comme si vous vous aimiez, juste ça. Comme si vous étiez digne d’amour, comme si vous vous aimiez, mais vraiment.

Qu’est-ce qu’on fait à une personne qu’on aime vraiment ? On lui dit, on lui montre ! Ayez des actes d’amour pour vous, dites-le-vous aussi, c’est super important. Et si vous comprenez ça, vous allez comprendre beaucoup d’autres choses. Et je sais qu’il y a peut-être une petite voix dans votre tête, qui dit : « Mais moi je ne m’aime pas » Alors aimez-vous, car c’est peut-être parce que vous ne vous aimez pas, que vous avez des crises d’angoisse.

L’angoisse et l’anxiété sont liés à l’estime de soi.

Chaque fois que vous travaillerez à un des piliers de l’estime de soi, vous vous sentirez mieux. Car si vous avez une bonne image de vous-même, ce sera beaucoup plus facile de faire face au futur. Et l’anxiété est le problème du futur, rarement celui du passé.

Intégrez bien cela, l’anxiété est un produit du futur, c’est en anticipant votre futur, votre devenir à travers le filtre déformant du risque et de la peur.

Donc si vous pouvez vous doter dans le présent d’une ressource qui va limiter cette production, qui va limiter ces représentations dans le futur, vous aurez tout gagné.

Donc cette semaine je veux que vous appreniez à vous aimer, et que vous le disiez 10, 20, 30, 50, 100 fois par jour « je t’aime ». Dites-le comme vous le diriez à une personne dont vous êtes amoureux.

Et j’ai une deuxième chose à vous dire, NE VOUS DENIGREZ PLUS JAMAIS. J’entends souvent des gens dire : « Je suis idiot, je suis nul, je suis anxieux… » non, non, non ! C’est parce que tu penses que tu es idiot et nul que tu développes cette anxiété. Je ne veux plus jamais entendre ça… Vous ne diriez pas ça à un enfant que vous aimez ; alors respectez votre enfant intérieur. Ne vous dénigrez plus jamais, et dès que vous faites quelque chose de bien, soulignez-le. Dès que vous faites quelque chose de très bien, fêtez-le. Offrez-vous un petit cadeau, offrez-vous un petit moment sympa.

Moi par exemple, dès que j’ai des petites victoires je m’offre un produit de maquillage ou un pot à la terrasse d’un café agréable ou une place de théâtre ou un cinéma ; juste pour célébrer les petites victoires. Et les grands moments, les grandes victoires eh bien offrez-vous une semaine de vacances, parce qu’on l’a bien mérité.

Enfin vous allez entraîner votre confiance en soi. Tous les jours vous allez vous fixer un petit challenge, un tout petit challenge. Mais quelque chose que vous ne feriez pas habituellement. Comme dire à une personne ce que vous pensez d’elle, ce que vous appréciez et aussi ce que vous appréciez moins. Osez faire une réflexion qui est sympathique, osez faire une réflexion qui n’est pas sympathique. Voilà, vous allez devoir oser. Vous savez, sur une échelle de 0 à 10, faites toutes les petites actions qui se trouvent entre 3 et 4, quelque chose qui forcerai un peu la difficulté. Ca peut être une remontrance à votre gardien, cadrer un truc avec un des membres de votre famille, exprimez-vous, vous savez ces choses que vous n’auriez pas osé exprimer habituellement, faites-le. Faire un compliment à une femme ou à un homme, ou bien même à un couple. Pas plus tard qu’hier, j’étais à une terrasse de café et j’ai vu une femme très élégante s’installer à la table d’à côté, elle avait une élégance particulière pas uniquement dans sa tenue vestimentaire, également dans ses gestes et dans son regard et j’ai trouvé cela si beau que je me suis penchée vers elle pour le lui dire. Le sourire qui s’est affiché sur son visage, fut pour moi le plus beau cadeau de cette journée.

Ce cadeau extraordinaire vous pouvez vous l’offrir tous les jours. Et plus vous allez multiplier ces petites actions, plus votre taux de confiance va augmenter. Ca aussi c’est important, on ne change pas la confiance en soi en faisant des choses extraordinaires, grandioses, grandiloquentes une fois dans sa vie ou de temps en temps. C’est la somme de toutes les petites actions que vous avez au quotidien qui façonne qui vous êtes.

Donc régulièrement osez, la personne s’est trompée de plat quand vous l’avez commandé, faites-le changer. Le plat n’est pas assez chaud, demandez à ce qu’on vous le réchauffe. Le plat n’est pas bon, demandez à ce qu’on vous le change. Non pas parce que vous êtes le client et que le client est roi, mais parce que vous le valez. C’est normal, mais parfois on n’ose pas, eh bien osez maintenant, osez. Et ces petits J’OSE vont faire qu’invariablement vous allez augmenter votre niveau de confiance et le jour où vous serez face à cette capacité d’anticiper votre avenir, eh bien vous en aurez l’habitude, puisque vous vous êtes obligé à ça !

Il y a encore une chose que vous devez avoir à l’esprit. Parfois on se dit : « je ne vais pas le faire, parce que je ne sais pas comment, je risque de ne pas être bon… »

Alors entendez-moi bien, la règle de base est très simple ; tous les jours POSEZ UNE ACTION INSPIRANTE ET IMPARFAITE. Si vous faites cela je peux vous garantir que vous passerez au niveau supérieur.

En résumé :

  • Je m’aime
  • Je ne me dénigre plus jamais
  • Je renforce systématiquement ce que je fais de bien et je me le dis, je me le prouve et je le fais
  • Tous les jours je pose 1, 2 ou 3 actions que je n’osais pas faire avant et qui titille la confiance en soi

Avec toute ma Zenitude...


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à KhepriSante

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.